Cyclisme - 08/03/2018

L’UCI veut régler le cas Froome

David Lappartient, le président de l’UCI, veut régler « au plus vite le dossier Christopher Froome. » Le dirigeant français l’a expliqué à l’occasion d’une interview à la BBC: « Une décision doit être prise le plus vite possible, pour Chris Froome, pour son équipe, pour nous (l’UCI) et pour le cyclisme lui-même. » David Lappartient ajoute: « Je ne suis pas sûr que nous pouvons prendre une décision avant le Tour d’Italie en mai. J’espère que nous pourrons en prendre une au moins avant le Tour de France en juillet. Pour se concentrer sur sa défense, de mon point de vue, il serait mieux pour (Froome) qu’il ne participe pas à la compétition. » Selon les règlements, le coureur britannique peut continuer à courir, la nature de la substance trouvée en quantité anormalement élevée lors d’un contrôle antidopage le 7 septembre dernier, le salbutamol, un médicament utilisé contre l’asthme, n’entraînant pas de suspension provisoire.

ActualitésVoir toutes les actualités