PYEONGCHANG 2018 - 22/02/2018

Le Nigéria en veut plus

Elles ont terminé à la 20ème et dernière place de l’épreuve olympique, mais Seun Adigun et Ngoz Onwumere, les deux bobeuses du Nigéria engagées aux Jeux de PyeongChang, recevront un accueil triomphal à leur retour au pays. Habu Gumel, le président du comité national olympique, par ailleurs membre du CIO, l’a expliqué ce jeudi 22 février en conférence de presse. « Au Nigéria, tout le monde attend leur retour pour les accueillir en héroïnes, a-t-il assuré. Le gouvernement et la population sont très fiers de ce qu’elles ont accompli aux Jeux d’hiver. » A en croire le dirigeant nigérian, cette participation d’une équipe de bobsleigh féminin aux Jeux d’hiver pourrait marquer le début d’une nouvelle ère. « Nous revendrions aux Jeux d’hiver, a promis Habu Gumel. Et cela, dès les Jeux de Pékin en 2022. Nous ne reviendrons pas seulement en bobsleigh et skeleton. Nous serons bientôt présents dans un plus grand nombre de disciplines. »

ActualitésVoir toutes les actualités