PYEONGCHANG 2018 - 17/02/2018

L’épidémie gagne du terrain

Le feuilleton de l’épidémie de gastroentérite au norovirus occupe toujours les organisateurs des Jeux de PyeongChang. Le porte-parole du comité d’organisation révèle chaque matin, à la conférence de presse quotidienne commune avec le CIO, les chiffres du virus. Ils ne cessent d’augmenter. Au dernier décompte, réalisé vendredi 16 févier en fin de soirée, 261 personnes ont été atteintes, dont deux athlètes suisses. Pour la seule journée du 16 février, 17 nouveaux cas ont été enregistrés.

ActualitésVoir toutes les actualités