PYEONGCHANG 2018 - 13/02/2018

Le virus poursuit son oeuvre

Le feuilleton devient quotidien. Chaque jour, le comité d’organisation des Jeux de PyeongChang propose un point sur l’épidémie de gastroentérite au norovirus, qui frappe une partie du personnel de sécurité depuis la semaine passée. Au 12 février, 194 cas ont été enregistrés, dont 17 nouvelles victimes pour la seule journée du lundi (8 à PyeongChang, 9 à Gangneung). Mais 147 personnes atteintes par le virus ont été soignées et ont pu reprendre le travail.

ActualitésVoir toutes les actualités