PYEONGCHANG 2018 - 12/02/2018

Le virus gagne du terrain

L’épidémie de gastroentérite à norovirus continue à se répandre parmi le personnel de sécurité aux Jeux de PyeongChang 2018. Au dernier pointage, dimanche 11 février en milieu d’après-midi, elle a déjà laissé 177 personnes sur le flanc. Soixante-huit d’entre elles ont pu reprendre leur travail, après avoir été placées en quarantaine. Mais 19 nouveaux cas ont été enregistrés au cours de la seule journée du dimanche 11 février.

ActualitésVoir toutes les actualités