Paris 2024 - 18/01/2018

Un comité ferme, un autre ouvre

Une page se tourne, ce jeudi 18 janvier, pour l’aventure de Paris 2024. Le GIP en charge de la candidature doit tenir son dernier conseil d’administration dans la matinée au siège du comité olympique français (CNOSF). Il prononcera sa dissolution. A l’heure de boucler les comptes, il laisse un excédent de plus de 4 millions d’euros, sur les 60 millions d’euros alloués à la candidature. Cette somme devrait être répartie entre l’Etat, la région Ile-de-France et la Ville de Paris. Avec, en discussion, la possibilité d’en verser une partie au CNOSF et à son pendant paralympique, le CSPF. Dans la foulée de la dissolution du comité de candidature, le conseil d’administration doit officialiser la création du comité d’organisation des Jeux olympiques et paralympiques (COJOP) de Paris 2024. Elle sera publiée dès le 20 janvier au Journal officiel. Une délégation d’une dizaine de personnes se rendra le mois prochain aux Jeux de PyeongChang, puis en mars aux Jeux paralympiques.

ActualitésVoir toutes les actualités