FIFA - 11/01/2018

L’Autriche veut s’en prendre à Blatter

Le feuilleton de la corruption dans le football connait un nouvel épisode. Cette fois, il est tourné en Autriche. Et concerne indirectement Sepp Blatter. Selon deux sites spécialisés, Addendum et 90minuten.at, le parquet autrichien aurait ouvert une enquête sur le président de la fédération de football (ÖFB), Leo Windtner, à la suite de la découverte d’un virement de 100 000 dollars reçu de la FIFA au moment de son élection. L’affaire débute en 2015, avec le versement de cette somme à une fondation dirigée par la femme de Leo Windtner. Un pactole censé servir au financement d’une académie pour jeunes footballeurs en Afrique. L’argent avait dans un premier temps été donné par erreur par la FIFA à l’ÖFB. La fédération autrichienne l’avait refusé, expliquant ne pas être engagée dans le projet africain. Mais Leo Windtner avait alors insisté pour qu’il soit versé directement à la fondation de son épouse. L’enquête du parquet anti-corruption autrichien a été ouverte en 2017, à la suite d’une plainte d’une association sportive locale autrichienne, qui s’est estimée défavorisée dans la répartition de subventions. Leo Windtner, 67 ans, préside le football autrichien depuis 2008.

ActualitésVoir toutes les actualités