PYEONGCHANG 2018 - 12/12/2017

Une flamme robotisée

Les Sud-Coréens avaient promis d’innover aux Jeux de PyeongChang 2018. Ils ont déjà tenu parole. Pour la première fois dans l’histoire, la flamme olympique a été transportée par un robot. Et même trois robots. L’événement s’est produit à Daejeon, où le flambeau s’est offert un séjour de trois jours avant de poursuivre sa route vers la ville de Sejong, mercredi 13 décembre. Un premier robot Hubo, propriété du Korea Advanced Institute of Science and Technology (KAIST), a embarqué la flamme pour un relais à bord d’une voiture sans chauffeur. Il l’a ensuite transmise à un deuxième Hubo, dont la mission a consisté à percer un trou dans un mur pour y passer la flamme. Enfin, un dernier robot, modèle FX-2, piloté par un élève d’une école secondaire sud-coréenne, a bouclé l’affaire.

 

ActualitésVoir toutes les actualités