CIO - 07/12/2017

L’haltérophilie sous pression

L’avenir olympique de l’haltérophilie s’écrit toujours au conditionnel. Réunie à Lausanne, la commission exécutive du CIO s’est penchée mercredi 6 décembre sur le cas de la discipline, placée sous surveillance depuis juin dernier, avec obligation de fournir avant la fin de l’année des propositions pour lutter contre le dopage. L’organisation olympique a précisé avoir reçu « un rapport de l’IWF (la Fédération internationale d’haltérophilie) qui présente un plan visant à améliorer la situation ». Commentaire de Thomas Bach, le président du CIO: « Nous avons pris note de ce plan, mais la place de ce sport dans le programme des JO 2024 reste inchangée. Elle reste soumise au respect de certaines conditions». Un nouveau rapport a été demandé à l’IWF pour le mois de juin prochain. Rien n’est encore gagné.

ActualitésVoir toutes les actualités