PYEONGCHANG 2018 - 01/12/2017

Séoul craint « un coup fatal »

L’inquiétude monte en Corée du Sud, à un peu plus de deux mois de l’ouverture des Jeux de PyeongChang 2018. En cause, l’escalade des tensions entre les Etats-Unis et la Corée du Nord. Cho Myoung-Gyon, le ministre sud-coréen de l’Unification, a avoué jeudi 30 novembre craindre « un coup fatal » du voisin nord-coréen à l’occasion de la quinzaine olympique. « Si le Nord se livre à un nouvel acte de provocation au moment où les JO sont imminents, cela pourrait leur porter un coup fatal », a-t-il expliqué lors d’un forum à Séoul, avouant craindre l’envoi par le régime de Pyongyang d’un missile le jour de la cérémonie d’ouverture, vendredi 9 février 2018.

ActualitésVoir toutes les actualités