WOA - 17/11/2017

Plus d’un millier de postulants

Beau succès pour la dernière initiative de l’Association mondiale des olympiens (WOA). Selon un communiqué de l’organisation, plus de 1000 olympiens se sont inscrits en ligne sur la plateforme de la WOA afin de pouvoir apposer le sigle OLY au dos de leur signature. Un résultat obtenu en seulement 5 jours. Parmi les premiers à le faire, l’ancien sprinteur Ato Boldon, l’ex nageuse et membre du CIO Nicole Hoevertsz, ou encore l’ancienne athlète Kelly Holmes. L’idée de créer un sigle de reconnaissance des olympiens, comparable au terme PhD attribué aux doctorants, a été proposée par Joël Bouzou, le président de la WOA, lors du dernier Forum international des athlètes, organisé en fin de semaine passée par le CIO à Lausanne.

ActualitésVoir toutes les actualités