Gymnastique - 10/11/2017

Le parkour pense aux Jeux

Le parkour ne veut pas traîner en route. Désormais intégrée à la Fédération internationale de gymnastique (FIG), la discipline veut se dessiner un avenir olympique. Les membres de la commission parkour se sont retrouvés en milieu de semaine à Lausanne, au siège de la FIG, deux jours seulement après la fin de la deuxième compétition organisée sous l’égide de la Fédération internationale, disputée à Chengdu, en Chine. A l’ordre du jour, le déroulement et les règlements de la nouvelle Coupe du Monde de parkour, une série de quatre épreuves (Hiroshima, Montpellier, Budapest et Chengdu), annoncée pour le printemps 2018. La feuille de route de la FIG pour le développement du parkour prévoit des séries de Coupe du monde en 2018 et 2019, puis les premiers championnats du monde en 2020. Selon un communiqué, « la FIG espère obtenir l’inclusion du parkour dans le programme olympique, et ce dès les Jeux 2024 à Paris. »

ActualitésVoir toutes les actualités