Paris 2024 - 07/11/2017

Paris veut s’imposer dans les sports électroniques

La question de la présence de l’eSport dans le programme des Jeux agite de plus en plus le mouvement olympique. A Paris, l’adjoint aux Sports, Jean-François Martins, ne fait pas mystère des ambitions de la capitale de s’imposer sur le terrain des sports électroniques. « On veut devenir une grandes ville de l’eSport, par les événements qui s’y déroulent, les entreprises qui s’y implantent, a-t-il confié sur le site de l’Equipe. A minima, on veut être la capitale européenne de la discipline. On pense qu’on a tout ce qu’il faut. » Pour y parvenir, Paris lancera en 2018 une « plateforme eSport » où seront regroupées les industries, les pratiques professionnelles et amateurs. A la question d’une entrée de l’eSport dans le programme des Jeux de Paris 2024, Jean-François Martins répond: « Devenir une grande ville dans l’eSport, ça se jouera avant 2024. Il est difficile aujourd’hui de parier sur le fait qu’on verra ou pas l’eSport aux Jeux olympiques en 2024. La décision appartient au CIO, mais c’est évident qu’avec des infrastructures pour accueillir le public, pendant, après, autour des Jeux, il est envisageable d’organiser des compétitions à ce moment-là. C’est dans un coin de notre tête, mais les enjeux de positionnement de Paris se joueront avant 2024. Dès 2020 il faudra que nous soyons identifiés comme une des capitales de la discipline. »

 

ActualitésVoir toutes les actualités