Kenya - 02/11/2017

Un trou dans la caisse

Le défi s’annonce de taille pour Paul Tergat. L’ancien recordman du monde du marathon, récemment élu à la présidence du comité olympique kényan (NOCK), ne doit pas seulement restaurer l’image de l’organisation, réformer son fonctionnement et superviser la construction à Nairobi de son nouveau siège. Paul Tergat devra réussir tout cela avec une situation financière très difficile. Selon le secrétaire général adjoint du NOCK, Francis Mutuku, la nouvelle équipe aurait hérité d’une dette de 45 millions de shillings, soit environ 375 000 euros. Un audit complet des comptes doit être réalisé au cours des prochaines semaines.

ActualitésVoir toutes les actualités