JO 2026 - 17/10/2017

Le CIO déçu par le retrait de l’Autriche

Laconique. Le CIO s’est contenté d’un très neutre communiqué de presse, publié lundi 16 octobre, pour commenter le résultat négatif du référendum organisé la veille dans le Tyrol sur une candidature d’Innsbruck aux Jeux d’hiver 2016. L’institution olympique explique « partager la déception du CNO autrichien, des nombreux athlètes et des promoteurs de ce projet qui ont travaillé avec beaucoup d’énergie. Cela aurait constitué de solides fondations pour développer une excellents candidature pour des JO d’hiver durables. » Le CIO précise par ailleurs qu’il s’apprête à poursuivre les « discussions exploratoires avec les CNO et villes intéressés d’Amérique, d’Asie et d’Europe. » Officiellement, ces échanges concernent Sion, en Suisse, Calgary, au Canada, et Stockholm, en Suède. Mais ils pourraient bientôt s’étendre à Sapporo, au Japon, Erzurum, en Turquie, Almaty, au Kazakhstan, et à une ville des Etats-Unis.

ActualitésVoir toutes les actualités