Jeux européens - 16/10/2017

L’athlétisme entre en révolution

Une révolution, rien de moins. Réunie en fin de semaine passée à Vilnius, en Lituanie, pour sa convention annuelle, l’Association européenne d’athlétisme (AEA) a levé le voile sur la formule des compétitions aux Jeux Européens à Minsk en 2019. Elle promet du spectacle. Baptisée « Dynamic New Athletics (DNA) », elle mettra aux prises six équipes nationales de 23 athlètes (9 femmes, 8 hommes et 6 remplaçants). Elles batailleront sur 10 épreuves, à disputer dans un temps maximum de 120 minutes. La dernière épreuve, un relais à distances variables, sera courue sous forme de poursuite et déterminera le vainqueur final de la compétition. Pour le reste, le programme comptera le 100 m féminin, le 110 m haies masculin, le 100 m haies féminin, un relais 4×400 m mixte, la longueur femmes, la hauteur femmes et le javelot masculin. Enfin, un « Mini’Athlon » mettra aux prises des duos homme/femme sur une course, un saut et un lancer.

ActualitésVoir toutes les actualités