Etats-Unis - 13/10/2017

L’USOC passe à l’offensive

Les Américains veulent de l’action. Et ils disent. Scott Blackmun, le directeur exécutif du comité national olympique (USOC), a profité du premier jour de l’assemblée générale de l’organisation, jeudi 12 octobre à Colorado Springs, pour reprocher ouvertement au CIO son immobilisme sur le dossier du dopage en Russie. « Le temps est venir d’agir », a-t-il assuré devant une assistance d’environ 200 personnes. Selon lui, il n’est plus question d’attendre et de tergiverser, alors que le compte-à-rebours affiche moins de 4 mois avant l’ouverture des Jeux de PyeongChang 2018. Insistant sur la frustration de l’USOC et des athlètes américains, 15 mois après la publication du rapport McLaren, Scott Blackmun s’en est pris directement au CIO:  » Je veux bien croire que le CIO cherche à en savoir plus sur les révélations du rapport McLaren, avec sérieux et bonne foi, mais il arrive un moment où le report de la justice devient un déni de justice. Et nous sommes en train de nous rapprocher de ce stade. »

ActualitésVoir toutes les actualités