Jeux du Commonwealth - 09/10/2017

Birmingham n’a pas encore gagné

La situation devient confuse dans la course aux Jeux du Commonwealth 2022. Un seul dossier de candidature, celui de la ville anglaise de Birmingham, avait été déposé avant la date limite du 30 septembre. L’affaire semblait donc pliée. Mais, surprise, la Fédération des Jeux du Commonwealth (CGF) a annoncé vendredi 6 octobre par la voix de sa présidente, Louise Martin, que le dossier de Birmingham n’était pas « entièrement conforme ». En conséquence, le délai pour soumettre un nouveau dossier, par Birmingham ou une autre ville, a été étendu jusqu’au 30 novembre 2017. Louise Martin n’a pas précisé où se situaient les zones d’ombre du projet anglais, mais la BBC croit savoir qu’elles concerneraient les soutiens des autorités politiques et le village des athlètes. A Birmingham, l’optimisme reste de rigueur, d’autant que les autres potentielles candidatures, au Canada, en Australie et en Malaisie, n’ont pas été concrétisées. Pour rappel, les Jeux du Commonwealth 2022 avait été initialement attribués à Durban, mais la ville sud-africaine a rendu l’événement, justifiant son renoncement par des raisons budgétaires.

ActualitésVoir toutes les actualités