MONDIAL 2018 - 04/10/2017

La Russie est en retard

L’aveu est venu du plus haut sommet de l’Etat. Selon Vladimir Poutine lui-même, la Russie a pris du retard dans la construction des stades de la Coupe du Monde de football en 2018. Il l’a expliqué mardi 3 octobre à l’issue d’une rencontre avec des dirigeants sportifs et des athlètes du pays. Un retard que le président russe estime « raisonnable et certainement pas irrémédiable », à condition toutefois d’éviter le moindre relâchement. A Samara, notamment, la Russie avait admis en août dernier avoir pris une trentaine de jours de retard dans la construction du stade de 45 000 places, l’un des 12 sites du prochain Mondial (14 juin au 15 juillet 2018). Ils n’ont pas encore été rattrapés. La Russie a utilisé 4 stades lors de Coupe des Confédérations, en juin dernier. Les autres ne sont pas encore prêts à l’emploi.

ActualitésVoir toutes les actualités