PYEONGCHANG 2018 - 19/09/2017

ANSA rejoint le mouvement

Les Jeux d’hiver de PyeongChang 2018 s’annoncent déjà comme les plus collectifs de l’histoire, au moins sur le plan médiatique. Ils le doivent à Yonhap, la principale agence de presse sud-coréenne. Ses dirigeants ont eu l’idée de créer une plateforme d’échange d’informations, d’articles, mais également de photos et de sujets vidéos, sur les prochains Jeux d’hiver et les autres grands événements prévus dans la péninsule. Une initiative baptisée PNN (PyeongChang News Service Network). A ce jour, une cinquantaine d’agences étrangères a rejoint le programme. Dernière en date: l’agence de presse italienne ANSA. Elle a signé lundi 18 septembre un contrat de partenariat avec Yonhap. Pendant les Jeux de PyeongChang, les membres du PNN pourront non seulement avoir accès aux dépêches et contenus de Yonhap, en anglais, chinois, japonais, français, arabe et espagnol, mais également partager les sujets des uns et des autres sans avoir à négocier des accords particuliers.

ActualitésVoir toutes les actualités