AMA - 13/07/2017

Radcliffe et Loroupe aux commandes

Les grands moyens de la lutte antidopage sont déployés à Nairobi, au Kenya, où viennent de débuter les championnats du Monde juniors (U18) d’athlétisme IAAF. L’AMA fait cause commune avec l’Agence nationale antidopage du Kenya (ADAK) et la nouvelle Unité d’intégrité de l’athlétisme (AIU) pour proposer un nouveau volet, le dernier en date, de son programme de sensibilisation « Formule Héritage ». Selon un communiqué de l’AMA, ce programme « apporte de l’aide supplémentaire aux organisations nationales antidopage (ONAD) pour qu’elles créent et mettent en œuvre des programmes durables de sensibilisation antidopage. Ce partenariat permettra de sensibiliser toute une génération de jeunes athlètes au sport propre et d’en faire la promotion, tout en produisant un ensemble de ressources qu’ADAK pourra utiliser de nouveau dans l’avenir. » A Nairobi, l’équipe de « Formule Héritage » est dirigée par deux anciennes athlètes, la Britannique Paula Radcliffe (photo ci-dessous) et la Kényane Tegla Loroupe.

ActualitésVoir toutes les actualités