Corée du Sud - 09/06/2017

Recherche candidat pour intégrer le CIO

La démarche n’est pas courante. Le comité olympique sud-coréen (KSOC) a entamé un processus de sélection d’un nouveau membre du CIO. Le pays compte actuellement un membre de plein droit, Lee Kun-hee, et un autre au titre de la commission des athlètes, le champion olympique de tennis de table Ryu Seung-min. Mais le premier, président honoraire du groupe Samsung, entré au CIO en 1996, est hospitalisé depuis mai 2014 et n’assure aucune fonction active au sein de l’institution. Quant au second, élu par ses pairs aux Jeux de Rio 2016, il ne pourra pas rester membre du CIO plus de 8 ans. Avec la perspective de recevoir le mouvement olympique aux Jeux de PyeongChang 2018, le KSOC s’est mis en recherche d’un candidat susceptible d’intégrer l’organisation, si possible dès la session de Lima en septembre prochain. Deux personnalités sont annoncées favorites: Lee Kee-heung, l’actuel président du comité national olympique, et Cho Yang-ho, l’ancien patron du comité d’organisation des Jeux de PyeongChang 2018, co-président du groupe Hanjin, président de la Fédération sud-coréenne de tennis de table.

ActualitésVoir toutes les actualités