Jeux de la Francophonie - 09/06/2017

Les basketteuses ivoiriennes en grève

Les constructions des sites avancent à grand pas, mais un autre chantier devra être réglé dans les temps par les autorités ivoiriennes. A 45 jours de l’ouverture des Jeux de la Francophonie 2017 à Abidjan (21 au 30 juillet), les joueuses de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire se sont mises en grève. Elles ont refusé de disputer une rencontre de préparation face aux espoirs du pays. Et elles boycottent les entraînements. En cause, un problème de primes impayées. « Nous sommes toujours en attente de nos primes des éliminatoires et des Afrobasket 2013, 2015 et 2017, ont-elles expliqué pour justifier leur décision. Chaque fois, on nous demande de jouer et que tout sera réglé dans les jours à venir. Cette année, nous sommes à bout. » Selon la presse ivoirienne, le mouvement des basketteuses pourrait faire tache d’huile et entraîner une menace de boycott dans plusieurs autres disciplines.

ActualitésVoir toutes les actualités