France - 12/05/2017

Lamour renonce à son recours

Denis Masseglia peut respirer. Sa réélection à la présidence du CNOSF, acquise jeudi 11 mai avec une nette majorité, ne sera pas contestée. Isabelle Lamour, la présidente de la Fédération française d’escrime, arrivée en deuxième position du scrutin, a renoncé à déposer un recours. Elle avait initialement annoncé sa décision de contester le résultat, estimant que la tenue d’une assemblée générale ordinaire du comité olympique avant le scrutin favorisait Denis Masseglia. « Notre décision collective est qu’il n’y aura pas de recours, a expliqué l’un de ses soutiens, l’ancien président de la Fédération française de voile, Jean-Pierre Champion. Nous reconnaissons les résultats du scrutin, il n’est pas question de s’embarquer dans cette histoire. »

ActualitésVoir toutes les actualités