Tennis de table - 11/05/2017

Un match Saive-Weikert

La discipline est outrageusement dominée par les joueurs asiatiques, mais le tennis de table restera politiquement une affaire européenne. Ils ne sont en effet plus que deux candidats à postuler à la présidence de l’ITTF, l’Allemand Thomas Weikert, le sortant, et le Belge Jean-Michel Saive, ex numéro 1 mondial en simple. Le troisième postulant, le Khalil Al-Mohannadi (photo ci-dessous), a annoncé mercredi 10 mai sa décision de renoncer à sa candidature. Actuel vice-président de l’ITTF, il demeure candidat à sa propre succession pour cette fonction, mais il abandonne l’ambition de grimper dans la hiérarchie de l’organisation. Un retrait qui pourrait faire les affaires de Thomas Weikert, le dirigeant qatari ayant annoncé son soutien à l’Allemand. L’élection à la présidence de l’ITTF doit se dérouler le 31 mai 2017 à Düsseldorf, en marge des championnats du monde individuels.

ActualitésVoir toutes les actualités