Gay Games - 20/04/2017

Macron, le plus favorable des candidats

Le comité d’organisation des Gay Games 2018 à Paris (4 au 12 août) a interrogé début avril par voie écrite les candidats à la présidentielle française sur leur avis sur l’événement. Selon un communiqué de Paris 2018, six d’entre eux  n’ont  pas répondu: Nathalie Arthaud, François Fillon, Jean Lassalle, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou. Deux autres, Jacques Cheminade et Benoît Hamon, ont simplement accusé réception sans fournir de réponse. Refusant tout positionnement officiel du candidat François Asselineau, son délégué pour les Hauts-de-Seine a fait savoir au comité d’organisation que son mouvement, l’UPR, appuyait les valeurs d’égalité promues par les Gay Games, et que s’il était élu, le candidat ne refuserait pas de parrainer la manifestation. Nicolas Dupont-Aignan, de son côté, s’est dit favorable à l’organisation des 10èmes Gay Games à Paris en 2018. Enfin, Emmanuel Macron a écrit une lettre expliquant que les droits LGBT et les enjeux liés au sport sont inscrits au cœur de son projet. Il a également précisé qu’il soutenait résolument l’initiative des Gay Games organisés à Paris en 2018, un événement qui fait écho aux valeurs qu’il porte : esprit d’ouverture, droit à la différence, et lutte contre l’exclusion.

ActualitésVoir toutes les actualités