France - 18/04/2017

Masseglia s’explique

Denis Masseglia, le président du comité olympique français (CNOSF), en course pour un troisième mandat face à l’ex judoka David Douillet et à Isabelle Lamour, la présidente de la Fédération française d’escrime, a confié au Parisien les raisons de son envie de conserver son poste. « Ce mandat est le plus important que le mouvement sportif ait à vivre depuis des décennies, a expliqué le Marseillais dans les colonnes du quotidien. Nous sommes candidats à l’organisation des Jeux de 2024, avec des enjeux sociétaux importants, et pour en avoir écrit une partie de l’histoire, je me devais d’être candidat. De plus, on n’a jamais eu autant de partenaires intéressés par le CNOSF, à mon sens, c’est important de connaître les attentes des uns et des autres pour permettre une transition harmonieuse entre le comité de candidature et le comité d’organisation si, comme je l’espère, nous obtenons les JO. » L’élection à la présidence du CNOSF doit se dérouler le 11 mai 2017.

ActualitésVoir toutes les actualités