Asie - 18/04/2017

Les sports électroniques aux Jeux asiatiques

Prémonitoire? L’Association des comités nationaux olympiques d’Asie (OCA) a signé un accord de partenariat avec Alisports, la branche sportive du groupe chinois Alibaba, géant mondial du commerce en ligne et dernier en date des sponsors officiels du CIO. Jusque-là, rien de très nouveau sous le soleil. Mais, surprise, le contrat porte sur le développement des sports électroniques aux Jeux asiatiques. En vertu de cet accord, les disciplines du « eSport » feront leur entrée dès cette année aux Jeux d’Asie en salle et des arts martiaux, organisés à Ashgabat, la capitale du Turkménistan, avant d’être intégrés au programmes des Jeux asiatiques 2018 à Jakarta et 2022 à Hangzou. L’an passé, Alisports a investi une centaine de millions de yuans (13,6 M€) dans la création d’un tournoi mondial de eSport, les « World Economic Sports Games ». L’accord signé avec l’OCA stipule que le groupe chinois s’engage à développer une stratégie de développement des sports électroniques, et à accompagner l’organisation olympique dans sa conquête de ce nouveau marché.

ActualitésVoir toutes les actualités