Tokyo 2020 - 21/03/2017

Le club de golf se met à la parité

Bonne nouvelle pour les organisateurs des Jeux de Tokyo 2020: ils n’auront pas à se mettre en recherche d’un nouveau parcours pour les prochains tournois olympiques de golf. Pointé du doigt pour sa politique sexiste, menacé d’être rayé de la carte des Jeux, le country club de Kasumigaseki conservera l’épreuve. Son conseil d’administration a annoncé, lundi 20 mars, avoir accepté de modifier ses statuts afin de se mettre en conformité avec les attentes du CIO et de la gouverneure de Tokyo, Yuriko Koike. Le prestigieux club tokyoïte, l’un des plus anciens et réputés du pays, enverra dans les oubliettes de l’histoire un règlement interdisant aux femmes d’être membres de plein droit et de jouer certains dimanches de l’année. La décision de son conseil d’administration intervient quelques jours seulement après l’ultimatum lancé par Thomas Bach au terme de la dernière réunion de la commission exécutive du CIO. Réaction soulagée du président de Tokyo 2020, Yoshiro Mori: « J’aimerais exprimer toute ma gratitude aux membres du club pour leur compréhension et leur coopération ». Parenthèse refermée. Fin du feuilleton.

ActualitésVoir toutes les actualités