Dopage - 17/03/2017

Le CIO a cassé sa tirelire

Le scandale du dopage en Russie n’a pas seulement empoisonné les relations entre le CIO et l’AMA. Il a aussi coûté cher à l’organisation olympique. Son porte-parole, Mark Adams, l’a expliqué à PyeongChang en marge de la réunion de la commission exécutive: le CIO a dépensé 2,8 millions de dollars depuis le publication du rapport McLaren pour ré-analyser les échantillons des athlètes russes aux derniers Jeux.

ActualitésVoir toutes les actualités