France - 15/02/2017

Un observatoire sur les arts martiaux et sports de combat

Est-ce un premier pas vers une légalisation prochaine du MMA? Le secrétariat d’Etat français aux Sports annonce dans un communiqué que Thierry Braillard a confié à la Confédération des arts martiaux et sports de combat (CFAMSC) la mission de « créer un observatoire des pratiques émergentes dans le domaine des arts martiaux et des sports de combat. » Le courrier, signé par le secrétaire d’Etat aux Sports, est adressé à Alain Bertholom, le président de la Confédération (également à la tête de la Fédération française de lutte). Il fait suite aux recommandations retenues à l’issue de la  mission parlementaire sur la pratique des arts martiaux mixtes, menée par le sénateur Jacques Grosperrin et le député Patrick Vignal. Selon le texte du communiqué de presse, les missions de l’observatoire seront les suivantes : identifier les caractéristiques des disciplines émergentes, suivre l’application et proposer des évolutions des règles techniques et de sécurité en combat mixte ou arts martiaux mixtes fixées par voie réglementaire, créer un « passeport interfédéral » destiné à assurer un suivi médical des sportifs pratiquant une discipline de combat mixte ou d’art martial mixte avec K-O autorisé, enfin mettre en œuvre une réflexion avec le ministre chargé des sports sur l’évolution de l’encadrement des pratiques de combat mixte ou d’arts martiaux mixtes et la mise en place d’une certification spécifique assurant la sécurité des pratiquants.

ActualitésVoir toutes les actualités