Bakou, une ville à découvrir

Les Jeux Européens approchent à grands pas. A partir du 12 juin 2015, 6 500 athlètes vont prendre possession de Bakou, la capitale de l’Azerbaïdjan, pour la première édition de l’événement continental. Au menu, 17 jours de compétition, pas moins de 253 épreuves à disputer. Et une opportunité de qualification olympique dans 12 des 20 sports inscrits au programme.

Au-delà du sport, les Jeux Européens de Bakou offriront aux délégations l’occasion de découvrir un pays, l’Azerbaïdjan, sa ville principale et sa culture. Leur temps sera souvent compté, entre l’entraînement, la récupération et la compétition. FrancsJeux a sélectionné leur intention 5 incontournables du tourisme dans la capitale.

  • La Vieille Ville. Inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO, elle invite à se perdre dans les rues étroites bordées d’immeubles anciens. Une promenade le nez en l’air, où deux arrêts prolongés s’imposent : la Tour Maiden, construite au 12ème siècle, et l’immense Palais de Shirvanshahs, où se niche le mausolée du philosophe Seyid Yahya Bakuv.
  • Le Musée du Tapis. A lui seul, l’édifice mérite le détour. Et pour cause : il épouse la forme d’un tapis. L’intérieur se révèle à la hauteur des attentes, avec une saisissante collection de pièces historiques, souvent surprenantes. Un musée qui vient rappeler que Bakou et l’Azerbaïdjan constituaient une étape très prisée sur la Route de la Soie.
  • Le Centre Heydar Aliyev. Par son design ultra-moderne, épuré et tout en courbes, le bâtiment ne laisse pas indifférent. Inauguré en 2012, il porte le nom du premier Président de l’Azerbaïdjan indépendant, père de l’actuel chef de l’Etat. A l’intérieur cohabitent un auditorium, un musée et un hall d’exposition.
  • Les Flames Towers. La véritable « signature » de la ville. Ces trois tours, dont l’une abrite un hôtel de luxe, dominent Bakou de toute leur hauteur (190 m). On peut y accéder depuis l’entrée de la vielle ville par un funiculaire. De nuit, le spectacle de ces trois bâtiments à la forme de flamme laisse sans voix.
  • La Place du Drapeau national. Un autre incontournable de Bakou. Difficile de ne pas le voir, même de loin : accroché sur un mât de 162 m, le drapeau mesure 70 mètres par 35. Située face à la Mer Caspienne, tout au bout du Boulevard, la place est également connue pour héberger le Hall de Cristal de Bakou, une salle de concert de 23 000 places. Pendant les Jeux Européens, elle sera utilisée pour les épreuves de boxe, volley-ball, escrime, karaté et taekwondo.