Événements - 29/04/2019

A Gwangju, les nageurs se mouilleront pour la paix

Dix-sept mois après les Jeux d’hiver de PyeongChang, la Corée du Sud va retrouver en juillet prochain l’avant-scène de l’actualité olympique. Autre lieu, sport différent. La ville de Gwangju accueille la 18ème édition des championnats du Monde FINA de natation (12 au 28 juillet 2019).

A un peu plus de deux mois de l’événement, le secrétaire général du comité d’organisation, Dr. Cho (photo ci-dessous), a répondu aux questions de FrancsJeux. Et levé le voile sur un événement marqué du sceau de la paix par le sport.

FrancsJeux : A deux mois et quelques jours du début des Mondiaux 2019, où en êtes-vous dans la préparation de l’événement ?

Dr. Cho : Le comité d’organisation entre dans la phase finale de sa préparation, où chaque détail est de la plus haute importance pour assurer le succès de l’événement, tant pour les athlètes que pour les visiteurs. En mars, la construction du tout nouveau village des athlètes a été terminée. On prévoit d’y accueillir plus de 4 000 athlètes. La construction des sites temporaires et des autres installations complémentaires est en cours. Elle sera finalisée au mois de mai.

Quels sont les dossiers prioritaires du moment ? Quelles seront les prochaines étapes ?

Aujourd’hui, notre priorité est d’assurer une organisation impeccable, notamment en termes de visas, de transports et d’accès à Internet, pour accueillir les athlètes et les visiteurs dans les meilleures conditions possibles. Nous sommes très confiants : ils se sentiront ici chez eux, toute notre équipe y travaille très dur. L’étape finale consistera simplement à faire sonner le gong et lancer les championnats.

Où en est la billetterie ? Quels sont vos objectifs en nombre de spectateurs ?

L’équipe de Gwangju 2019 s’est beaucoup concentrée sur la promotion des championnats du Monde et l’activation au niveau local et international. Nous attendons plus de 370 000 visiteurs venus du monde entier. Notre plateforme de billetterie en ligne est opérationnelle depuis le début de l’année et Ticketlink a été désigné comme agence officielle pour la vente des places. Des points de vente ont également été installés depuis le 1er avril à l’hôtel de ville de Gwangju, dans les bureaux du comité organisateur et à la gare principale de la ville. La vente continuera pendant les championnats, avec des guichets ouverts sur chaque site de compétition. Aux championnats du Monde FINA des Masters, prévus du 5 au 18 août, toutes les compétitions sont gratuites et ouvertes au public.

Les derniers mois ont été marqués, dans la natation mondiale, par un bras de fer entre la FINA et l’International Swimming League. Cette affaire a-t-elle un impact sur la préparation des Mondiaux à Gwangju ? Peut-elle affecter la compétition, notamment en termes de participation ?

Non. Les discussions entre la FINA et l’ISL n’ont pas eu le moindre impact sur la préparation des championnats du Monde à Gwangju.

Les Mondiaux FINA 2019 à Gwangju seront-ils concernés, d’une manière ou d’une autre, par le projet de candidature commune des deux Corée aux Jeux d’été en 2032 ?

A Gwangju, nous sommes déterminés à contribuer avec les Mondiaux FINA à établir la paix en Asie du Nord-Est. Notre slogan, « Dive into Peace », montre notre volonté d’écrire un nouveau chapitre de l’histoire en surfant sur la vague de la paix. Le projet de candidature commune pour les Jeux olympiques d’été 2032 s’inscrira dans la continuité de cet objectif commun.

Comment allez-vous exprimer cette vision pacifiste pendant les compétitions ?

La notion de paix résonnera tout au long des championnats du Monde, avec notre slogan, mais aussi à la cérémonie d’ouverture, et même à travers l’ambiance que nous allons instaurer. Toutes les festivités entourant l’événement seront basées sur le thème de la « Fontaine de lumière », étroitement lié au mouvement coréen de démocratisation et au soulèvement de Gwangju, en 1980, au cours duquel les citoyens ont manifesté pour la démocratie. Mais cette vision devrait également se refléter dans les résultats, puisque nous avons toujours l’objectif de former une équipe unifiée intercoréenne, comme pour les Jeux d’hiver de PyeongChang. Nous sommes convaincus que la Corée du Nord participera aux Mondiaux de Gwangju. Les discussions entre la Corée du Sud, la Corée du Nord et la FINA avancent parfaitement bien dans ce sens.

ActualitésVoir toutes les actualités