Institutions - 31/07/2018

« Le sport peut aider à l’intégration des réfugiés »

Changement de direction pour Peace and Sport. L’organisation basée à Monaco a annoncé la semaine passée que son prochain Forum annuel, prévu le 18 octobre 2018, aurait une dimension régionale et se tiendrait sur l’île de Rhodes, en Grèce. Il succédera au Forum international 2017, organisé en décembre dernier à Monaco. Joël Bouzou, son président, a expliqué à FrancsJeux la raison de cette évolution et ses enjeux.

FrancsJeux : Le prochain Forum de Peace and Sport change de dimension et se déroulera en Grèce. Pourquoi ?

Joël Bouzou : Il devient difficile d’organiser tous les ans un Forum international. Le travail est colossal et la préparation très exigeante. Il nous a semblé plus pertinent d’opter pour un cycle de deux ans afin de conduire les projets et les dossiers jusqu’au bout. Dans l’intervalle, nous organiserons au moins un Forum régional, voire plus, dont la thématique doit être ciblée sur des questions et des enjeux spécifiques à une région du monde. La question des réfugiés, par exemple, ne peut pas être traitée de la même façon en Colombie et dans les pays de la Méditerranée.

Pourquoi avoir choisi la Grèce et l’île de Rhodes ?

La Grèce reste le pays des Jeux antiques. En termes de symbolique, le choix est intéressant. Nous souhaitions nous pencher sur les problématiques du bassin méditerranéen, où les diversités se révèlent importantes entre le nord et le sud. La mondialisation a détruit des emplois, des zones entières se retrouvent en état d’absence de citoyenneté. Dans le même temps, le gouverneur de la région Égée-méridionale de Grèce, George Hatzimarkos, qui co-organise le Forum avec Peace and Sport, a fait la démarche, à l’occasion du Forum international l’an passé à Monaco, de nous solliciter.

Quel sera le thème majeur du prochain Forum régional ?

Nous voulons identifier les bonnes pratiques en place dans la région, mettre en avant les solutions déjà utilisées, les valoriser et tenter de les dupliquer. La question des réfugiées sera évidemment à l’ordre du jour. Le sport peut contribuer à leur intégration. Il peut aider à retrouver un état de citoyenneté. Je le répète depuis près de 30 ans, sans avoir toujours été compris. Aujourd’hui, en France, nous sommes en plein dedans.

Quelle dimension prendra le Forum régional 2018 en Grèce ?

Nous attendons 350 participants, avec une représentation dans la logique du Forum international : hommes politiques, représentants des ONG et de la société civile, champions, patrons d’entreprise… A Rhodes, le Forum régional sera également marqué par une remise des trophées Peace and Sport. Certains d’entre eux auront une dimension régionale, ils récompenseront l’athlète, l’initiative, l’association et l’ONG de l’année. Les autres auront une vocation plus internationale, dans la lignée des trophées remis tous les ans lors du Forum international.

ActualitésVoir toutes les actualités