Événements - 22/02/2018

Ivanka Trump, en vedette américaine à la clôture

C’était annoncé, c’est désormais officiel : Ivanka Trump, fille et conseillère du président américain Donald Trump, prendra place dans la tribune d’honneur du stade olympique de PyeongChang, dimanche 25 février, pour la cérémonie de clôture des Jeux d’hiver 2018.

Elle conduira d’un pas alerte et d’une main ferme la délégation des Etats-Unis. La Maison Blanche l’a confirmé au même moment où la jeune femme préparait ses malles pour affronter le froid de la Corée du Sud.

Selon les informations fournies par Washington, Ivanka Trump arrivera vendredi 23 février à l’aéroport d’Incheon. A peine le temps de poser son paquetage à l’hôtel, elle prendra la route du bureau présidentiel, dans Séoul, où elle doit dîner en compagnie de Moon Jae-in, le chef de l’Etat sud-coréen.

La suite de sa visite de trois jours reste à finaliser. Samedi, Ivanka Trump se rendra sur les sites des Jeux, où elle « doit encourager les athlètes américains » en compétition à l’avant-veille du baisser de rideau. Même programme dimanche, une rasade d’épreuves sportives, avant de changer de tenue et de se rendre à la cérémonie de clôture.

En revanche, il n’est pas prévu que la fille de Donald Trump croise la route d’officiels ou de transfuges nord-coréens. Sur ce point, la Maison Blanche est formelle. A en croire les dernières informations, relayées par l’agence sud-coréenne de presse Yonhap, le régime de Pyongyang enverra pourtant à la cérémonie de clôture « une délégation de haut rang ».

« C’est un honneur pour moi de diriger la délégation américaine à la cérémonie de clôture des Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, a déclaré Ivanka Trump dans un communiqué de presse publié par la Maison Blanche. Nous avons hâte de féliciter l’équipe américaine et célébrer tout ce que nos athlètes ont accompli. Leur talent, impulsion et esprit combatif incarnent l’excellence américaine et nous inspirent tous. »

Une délégation américaine dont les résultats restent loin des ambitions annoncées avant le début des Jeux. A la mi-journée, ce jeudi à PyeongChang, les Etats-Unis occupent le 4ème rang du tableau des médailles, avec 19 places sur le podium, dont 7 titres olympiques. Ils sont nettement distancés par la Norvège (33 médailles dont 13 en or) et l’Allemagne (24 médailles dont 12 en or).

La délégation américaine comprendra aussi la porte-parole de la Maison Blanche, Sarah Sanders; le général Vincent Brooks, commandant en chef des Forces américaines en Corée du Sud; le sénateur James Risch, président du sous-comité des affaires étrangères du Sénat sur le Proche-Orient, l’Asie du Sud, l’Asie centrale et l’antiterrorisme; Marc Knapper, chargé d’affaires à l’ambassade des Etats-Unis à Séoul; et enfin le sergent Shauna Rohbok, ancien bobeur olympique et actuel membre de la Garde nationale des forces américaines.

Ivanka Trump doit quitter la Corée du Sud lundi 26 février, au lendemain de la fin des Jeux.

ActualitésVoir toutes les actualités