Institutions - 05/02/2018

Kirsty Coventry, la nouvelle voix des athlètes

Le CIO n’a encore jamais confié à une femme les clefs de son bureau présidentiel. Mais sa commission des athlètes ne jure que par la gent féminine. Après l’escrimeuse allemande Claudia Bokel et la hockeyeuse américaine Angela Ruggiero, une troisième femme a été choisie par ses pairs pour en assurer la présidence.

Kirsty Coventry, 34 ans, la plus illustre sportive de l’histoire du Zimbabwe, sept fois médaillée olympique, titrée sur 200 m dos aux Jeux d’Athènes en 2004 puis de Pékin en 2008, a été désignée lundi 5 février à PyeongChang présidente de la commission des athlètes du CIO. Elle était en seule en lice.

Deux ans plus tôt, le poste semblait promis à Tony Estanguet. Le Français avait hérité de la vice-présidence à l’occasion des Jeux de Rio 2016. En vertu de la tradition olympique, ce fauteuil devait le conduire vers un autre, occupé par l’Américaine Angela Ruggiero. Mais la victoire de Paris dans la course aux Jeux de 2024 a modifié la donne. En fin d’année passée, Tony Estanguet a fait savoir qu’il ne briguerait pas la présidence, expliquant qu’il souhaitait se consacrer à fond à sa fonction de président du COJO Paris 2024.

Angela Ruggiero arrivée au terme de son mandat de 8 ans, Tony Estanguet préférant renoncer, les deux sièges étaient à pourvoir. Ils ont été attribués à deux femmes. Réunie lundi matin en marge des Jeux de PyeongChang, la commission des athlètes du CIO a également choisi la tireuse slovaque Danka Bartekova pour le rôle de vice-présidente. Elle aussi était seule en lice.

 

 

En accédant à la présidence, Kirsty Coventry ne s’invite pas seulement à la commission exécutive du CIO. Elle complète surtout une saisissante collection de casquettes, débutée moins de six ans en arrière. Depuis son élection à la commission des athlètes, aux Jeux de Londres 2012, l’ancienne nageuse africaine cumule les fonctions. Elle siège au conseil de la Fondation de l’AMA, représente les athlètes au sein de la nouvelle Autorité indépendante de contrôle (ACI), assure la vice-présidence de la Fédération internationale de surf (ISA). Enfin, elle a été élue l’an passé à la vice-présidence du comité olympique du Zimbabwe.

Avec les élections de Kirsty Coventry et Danka Bartekova, la commission des athlètes change de têtes. A l’occasion des Jeux de PyeongChang, elle s’ouvrira également à de nouveaux venus. Trois de ses membres arrivent au terme de leur mandat: Angela Ruggiero, le Britannique Adam Pengilly et la Chinoise Yang Yang.

Pour leur succéder, six athlètes représentant les sports d’hiver ont fait acte de candidature: la fondeuse norvégienne Astrid Uhrenholdt Jacobsen, le lugeur italien Armin Zöggeler, la fondeuse américaine Kikkan Randall, le spécialiste espagnol de skeleton Ander Mirambell, la hockeyeuse finlandaise Emma Terho, et enfin la patineuse de vitesse chinoise Zhang Hong. Quatre femmes, deux hommes, qui se disputeront les voix de leurs pairs, pendant les Jeux de PyeongChang, pour deux sièges à la commission.

ActualitésVoir toutes les actualités