Institutions - 20/11/2017

Gian Franco Kasper, l’éternel président

Inusable Gian Franco Kasper. Le dirigeant suisse fêtera en janvier prochain son 74ème anniversaire. Mais il se sent toujours assez vert pour multiplier les fonctions. Il a annoncé au Conseil de la Fédération internationale de ski (FIS), réuni au siège de l’organisation à Oberhofen, sa décision de postuler à un sixième mandat de président.

La longévité serait-elle une marque de fabrique à la FIS? Depuis sa création en 1924, l’institution a connu seulement 4 présidents. Le Suisse Marc Hodler, le prédécesseur de Gian Franco Kasper, a occupé la fonction pendant 47 ans. Il l’a laissée à son successeur en 1998, ayant atteint l’âge très respectable de 80 ans.

Gian Franco Kasper ne pourra pas l’égaler. Mais le Suisse pourrait bien rester à la tête de la FIS jusqu’à son 78ème anniversaire. Sa décision de briguer un sixième mandat, lors des élections prévues en mai 2018 en Grèce, dans la ville côtière de Navarin, semble de nature à étouffer les ardeurs de ses éventuels rivaux. Les postulants pourraient se résoudre à patienter encore quatre ans, laissant Gian Franco Kasper rester maître à bord jusqu’en 2022.

A 74 ans, Gian Franco Kasper ne montre aucune envie de ralentir l’allure. En juillet 2015, il a été prolongé comme membre du CIO lors de la session de l’organisation à Kuala Lumpur. Il avait atteint l’âge supposé limite de 70 ans. Depuis, il siège à la commission exécutive, aux commissions de coordination des Jeux de PyeongChang 2018 et Pékin 2022, préside l’Association des fédérations internationales des sports olympiques d’hiver.

 

ActualitésVoir toutes les actualités