Événements - 17/10/2017

Thomas Bach, un dimanche d’automne à Paris

Ils ne se quittent plus. En septembre à Lima, en octobre à Paris. Anne Hidalgo, la maire de la capitale française, et Thomas Bach, le président du CIO, se retrouveront dimanche 22 octobre. Pour quelques heures seulement, à l’occasion d’un événement indirectement lié aux affaires olympiques.

Anne Hidalgo a invité Thomas Bach à assister au sommet du C40, l’association des grandes villes engagées contre le dérèglement climatique, en fin de semaine dans la capitale. Elle en est la présidente depuis son élection en novembre dernier. Elle a succédé à l’ancien maire de Rio, Eduardo Paes.

Le dirigeant allemand ne se contentera pas d’un fauteuil aux premiers rangs des spectateurs. A la demande de l’élue parisienne, il s’adressera depuis la tribune aux participants du C40.

Tout cela ne sonne pas très olympique, certes, mais Thomas Bach sera pourtant accueilli par plusieurs des porteurs de la candidature de Paris aux Jeux de 2024. En tête de cortège, le président du CNOSF, Denis Masseglia, le président du futur comité d’organisation des Jeux, Tony Estanguet, les deux autres membres français du CIO, l’ancien Guy Drut et le nouveau Jean-Christophe Rolland.

La visite du président du CIO ne devrait pas durer plus d’une poignée d’heures. Mais elle lui laissera malgré tout le temps d’une « réunion de travail », pas moins, avec les organisateurs des Jeux de Paris 2024. La première d’une longue série.

ActualitésVoir toutes les actualités