Institutions - 02/04/2014

Najat Vallaud-Belkacem s’installe aux Sports

Exit Valérie Fourneyron. Manuel Valls, le nouveau chef du gouvernement français, a nommé ce mercredi 2 avril 2014 Najat Vallaud-Belkacem, 36 ans, nouvelle ministre des Sports. Un portefeuille qu’elle assumera au sein d’un vaste ministère regroupant également les Droits des femmes, la Ville et la Jeunesse.

Novice dans le domaine du sport, à la différence de Valérie Fourneyron, Najat Vallaud-Belkacem disposera de peu de temps pour en découvrir les dossiers. Elle devra prendre position sur la loi de modernisation du sport, que Valérie Fourneyron entendait présenter en mai prochain devant le Conseil des ministres. Il lui faudra également suivre de près la préparation de l’Euro 2016 de football organisé en France.

Surtout, la nouvelle ministre des Sports devra se pencher sur la question d’une candidature française aux Jeux d’été en 2024. Réticente au début, Valérie Fourneyron en avait saisi l’idée à bras le corps, assurant le mois dernier dans une interview à l’Equipe avoir « toujours aimé les défis ». Najat Vallaud-Belkacem la suivra-t-elle dans cette voie? La question lui sera très rapidement posée. Comme elle sera très vite posée à Anne Hidalgo, la nouvelle maire de Paris. Sans consensus entre les deux femmes, le projet pourrait avoir du plomb dans l’aile.

Entrée dans la vie professionnelle dans un cabinet parisien d’avocats au Conseil d’État et à la Cour de cassation, Najat Vallaud-Belkacem a adhéré au parti Socialiste dès 2002. Deux ans plus tard, elle est élue conseillère régionale en Rhône-Alpes. Pour cette native de Beni Chiker, un village marocain, l’ascension est fulgurante puisqu’en 2007, elle est déjà la 3e porte-parole de Ségolène Royal, candidate à l’élection présidentielle.

Même si elle continue de soutenir Ségolène Royal pour la primaire socialiste de 2011, François Hollande, finalement désigné candidat PS pour la présidentielle, ne lui en tiendra pas rigueur et la nomme porte-parole pour sa propre campagne le 16 novembre 2011. Déjà benjamine du gouvernement Ayrault, elle le demeure dans la nouvelle équipe formée par Manuel Valls.

ActualitésVoir toutes les actualités