Candidatures - 11/02/2014

L’Afrique du Sud veut les Jeux de 2024… et le dit

C’est officiel, ou presque: l’Afrique du Sud présentera une candidature aux Jeux d’été de 2024. A ce stade du processus, il est encore trop tôt pour déposer un dossier au CIO. Mais les autorités sud-africaines ne font plus mystère de leur ambition olympique. Fikile Mbabula l’a expliqué très clairement à la presse de son pays: « Notre priorité est aujourd’hui de décrocher l’organisation des Jeux en 2024 ».

Le ministre sud-africain n’en a pas dit beaucoup plus. Tout juste a-t-il expliqué que ce projet avait reçu l’aval du président de la République, Jacob Zuma. Et qu’il était question, pour le pays, de profiter des Jeux pour « accélérer le développement, notamment en termes d’infrastructure. »

Aucun détail n’a filtré sur la ville choisie par le Comité olympique sud-africain. Un choix qui devrait se porter, en toute logique, sur Durban. Mais les Sud-africains sont désormais déterminés à tenter leur chance, comme ils l’avaient fait avec Le Cap pour les Jeux de 2004, finalement attribués à Athènes.

Visiblement très ambitieuse, l’Afrique du Sud pourrait également se porter candidate à l’organisation des Jeux du Commonwealth en 2022, soit deux ans avant les Jeux d’été. En cas de victoire, elle succéderait à l’Ecosse (Glasgow 2014) et à l’Australie (Gold Coast 2018).

Avec l’Afrique du Sud dans la course, la bataille pour les Jeux de 2024 s’annonce comme l’une des plus intenses et relevés de ces dernières éditions, avec la présence possible, voire probable dans certains cas, des Etats-Unis, de l’Italie, du Qatar et de la Turquie.

ActualitésVoir toutes les actualités