Institutions - 05/04/2013

La FINA ne veut pas de Lance Armstrong

Exclu à vie du cyclisme, menacé d’un chapelet de poursuites judiciaires, Lance Armstrong avait imaginé son salut dans l’élément liquide. Raté. Le plus célèbre tricheur du sport mondial s’était mis en tête de participer ce week-end à des courses de natation dans sa ville d’Austin, au Texas, mais la Fédération internationale (FINA) a réagi sans tarder en recommandant très fortement aux organisateurs de lui refuser l’entrée. Du coup, l’ancien cycliste a rangé son maillot de bain et renoncé.

Désormais âgé de 41 ans, Lance Armstrong avait planifié un premier plongeon à l’occasion d’une compétition réservée aux vétérans, les « US Masters Swimming », une manifestation qui selon un journal local ne tombait pas sous la coupe de l’Agence antidopage américaine (Usada).

Mais la FINA a envoyé une lettre de protestation aux organisateurs en leur « demandant de ne pas accepter l’inscription de M. Lance Armstrong ». Cornel Marculescu, son directeur exécutif, a expliqué à l’AFP : « C’est une compétition locale et je ne sais pas ce qui s’y passe, mais nous avons tenu à rappeler la règle selon laquelle tous les membres affiliés à la FINA doivent reconnaître et respecter les décisions prises par toutes les instances signataires du code antidopage. »

Lance Armstrong était inscrit dans les trois courses les plus longues de la compétition, disputées respectivement sur  500 yards, 1000 yards et 1650 yards en nage libre. Il avait récemment fait part de sa nouvelle « passion » pour la natation, un sport qu’il avait souvent pratiqué pour les besoins de sa préparation au triathlon. « Bel entraînement ce matin », avait-il tweeté fin mars. « Solide session WHAC Master swim ce matin. 3500 yards. J’ai de bonnes sensations dans la piscine », avait-il fait partager un peu plus tôt dans le mois.

Prometteur. Mais la FINA n’a pas voulu de cet intrus, jugé plutôt gênant pour une discipline jusque-là (presque) épargnée par les scandales de dopage. L’organisateur de la compétition a appelé l’agent de l’ex maillot jaune du Tour pour lui signifier que son client ne serait pas le bienvenu. Réponse de l’agent, rapportée par le New York Times : « Nous nous inclinons. Lance pensait juste que ce serait marrant de nager avec ses compagnons d’entraînement, ici à Austin, dans son jardin. »

ActualitésVoir toutes les actualités